Ocea, une petite PME locale

120919151917_logo.jpg

Une petite entreprise familiale

Il nous arrive souvent en parlant de notre club avec vous d'obtenir des idées éloignées de notre réalité. Nous obtenons pèle-mèle :

  • « Ocea est une chaîne qui dispose de plusieurs clubs en France ». Pourtant non : nous sommes bien un club local et installé uniquement à Villeneuve d'Ascq ;
  • « Ocea roule sur l'or, vu le nombre de clients ». Pourtant non : avec 40% de masse salariale et une surface de 3000m², notre budget ne permet aucun bénéfice et limite les investissements, à la différence d'un club low cost qui ne verse quasiment aucun salaire sur un petit espace ;
  • « Ocea doit appartenir à de grands financiers ». Pourtant non : Ocea est une aventure familiale avec des fonds propres éloignés des grands groupes.

Ce type de profil n'était pas rare il y a quelques années. Mais le marché a évolué et encore plus sur la métropole lilloise :

  • D'un côté, de grandes enseignes internationales (Club Med, Domyos, ...) sont entrées sur le marché des cours collectifs en proposant un service calibré et formaté. Grâce à l'appui financier de leur grand groupe, les investissements ont permis de développer une offre dense dans un environnement récent ;
  • De l'autre côté, de nombreuses salles dites "low cost" appuyées en général par de grands groupes étrangers ouvrent partout sans régulation de l'Etat - parfois en voisinage direct - afin de saturer le marché et en sortir vainqueur.

Au milieu de cet étau qui rappelle le positionnement difficile des petites épiceries entre les grands centres commerciaux et les franchises de proximité, les petites entreprises familiales telles que Ocea cherchent à mettre en avant leur passion de leur métier avant tout. Notre volonté de combattre la sédentarité et d'aider le bien-être de tous n'est pas une idée marketing chez nous. Elle est le fil conducteur de notre offre, parfois même au détriment de notre équilibre économique.

Quand vous venez à Ocea plutôt qu'ailleurs, vous participez donc au commerce local et vous accompagnez les emplois qui sont associés à notre service. Ce sont en effet 500 heures de sport qui sont proposées chaque mois, très loin des cours sur écran. L'argent qui entre à Ocea reste aussi dans la région et ne part pas dans la main de groupes étrangers. Nous cherchons aussi à faire travailler des prestataires locaux qui correspondent à notre profil.

Nous sommes certains qu'aujourd'hui cette conscience du marché local imprègne de plus en plus les esprits. Nous tenions donc à préciser que nous sommes complètement intégré dans cette démarche et que venir chez nous s'inscrit dans cette politique.

A très vite !

Haut de page